2018, c'est parti !

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #4994 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
J'avais fait de vieilles vidéos en 2013 et 2014, dont j'avais trouvé les vols magiques (et que je trouve toujours magiques)

Bien moins ambitieux que ton superbe vol Eric, mais pour la première vidéo c'était la première fois que je posais sur la plage, juste après avoir fait
toute la crête à la limite du camp de Canjuers (attentions aux boulets de canon).
J'adore en particulier la toute fin (mettre le son) avec des enfants sur la plage qui criaient "à l'eau!!" :lol: et bien sûr le couleur de l'eau fabuleuse ce jour là.

vimeo.com/80918746

Sur celle de 2014, j'adore le début avec le Vautour qui fonce sur moi et que j’aperçois au dernier moment, je me mets à enrouler et à ma grande surprise il m'accompagne
alors que je me suis mis à enrouler parcequ'il croisait ma route mais il n'y avais pas grand chose dans un premier temps...
A se demander pourquoi il s'est mis à enrouler aussi...

Certains disent que les grands oiseaux accompagnent les plus faibles d'entre eux ou les plus épuisés, qu'ils se relaient et se sortent d'affaire comme ça.
J'étais très haut à ce moment là mais j'ai pensé ça à tord ou à raison. En tous cas depuis, ils m'ont souvent aidés, volontairement ou pas
et quelques fois de façon assez spectaculaire. Vivement un de ces jours un vol à Moustiers ou St André avec les vautours ! ;-)

vimeo.com/91438775

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #4993 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
pas bien compliqué comme tout le reste. ;-)
Rien n'est jamais gagné non plus.
ça me rappelle de bons souvenirs cette vidéo merci.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #4992 par Eric Bonhomme
Réponse de Eric Bonhomme sur le sujet 2018, c'est parti !
Merci Denis, en effet on en prend plein les yeux. Un petit regret d'avoir été seul ce jour là. Le triangle me semble pas bien compliqué à faire compte tenu qu'à ces heures ça monte bien partout.
Pour la vidéo il faut que je m'y remette , mais pour patienter voici celle de l'an dernier :



A +
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Denis Denis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #4986 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
Salut Eric, super triangle bravo!
J'ai fait pas mal de vols à Moustiers mais même si j'ai fait plusieurs fois des portions de ce vol je n'ai pas
encore fait d'aller/retour ou triangle en passant par le Montdenier , ca me fait trop envie!
Un petit tour sur le plateau de Valensole peut-être un jour j'espère. J'espère aussi un de ces jours y faire
un vol pour rejoindre St André (via Beynes et montagne de Coupe par exemple)

La vue au dessus des gorges et d'Aiguines est splendide ton vol est vraiment superbe merci pour le partage.
Si tu fais une vidéo... ;-)

a+ et bons vols.
Denis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sébastien WITZ
  • Portrait de Sébastien WITZ Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #4985 par Sébastien WITZ
Réponse de Sébastien WITZ sur le sujet 2018, c'est parti !
Joli ! Bien joué Eric :) La voile fait pas tout, même si elle sort toute seule du sac ;)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric Bonhomme

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois - il y a 2 ans 5 mois #4984 par Eric Bonhomme
Réponse de Eric Bonhomme sur le sujet 2018, c'est parti !
Petit triangle à Moustiers pour mon premier vol avec ma nouvelle voile ( ça promet ) ex Seb, une bonne voile bien dressée à attaquer les thermiques.

parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20241244
Dernière édition: il y a 2 ans 5 mois par Eric Bonhomme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 7 mois - il y a 2 ans 7 mois #4917 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
Superbe ce vol, j'espère le faire un de ces jours qui sait.
Dis donc pour un triangle c'est rapide en plus.

Bravo pour vos vols

(je poste à nouveau ton lien car le lien en https ne marche pas de partout)

parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20232474

Pour le record d'altitude: monter à 2800m au dessus de reliefs à 1500m... C'est comme faire 4100m au dessus de reliefs à 2800m (Ceillac par exemple)... ;-)
Dernière édition: il y a 2 ans 7 mois par Denis Denis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 7 mois #4906 par Eric Brisson
Réponse de Eric Brisson sur le sujet 2018, c'est parti !
Salut

Pour moi aussi c'est parti.

Après un petit cross (21 km) pour passer mon BPC, aujourd'hui, tout seul comme un grand j'ai touché tous mes objectifs.
- Voler plus de 1h52..... maintenant c'est 3h01 mon record. (pas envie de pisser mais j'ai commencé à sentir mon épaule et mes abdos).
- Battre mon précédent record de distance (presque 40 km) donc ici presque 60 km.
- Monter à plus de 4000 m. Là je redouble.... same player shoot again.

Bref une super journée.

parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20232474 .

J'en veux plus!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois - il y a 2 ans 8 mois #4869 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
Salut Sébastien, le lis à l'instant ton message qui me fait très plaisir. :oops:
Tu as eu bien raison pour les zones, oui il ne faut effectivement pas rigoler avec ça.
Personnellement je ne trouve pas ce vol facile: il m'est arrivé il y a quelques années lors de la transition (ton début de vol) Brunas => Puncho , de terminer mon vol sous la puncho avec posé travers pente.
Rien n'est jamais gagné d'avance.
Avec le recul je me dis que j'étais sans doute assez haut lorsque j'ai capitulé mais l'habitude d'être haut... comme quoi tout est affaire de perception: il m'est arrivé (sérieusement) de stresser un peu en vol car je me "laissais descendre" à 3200m dans les alpes du sud... D'où l'importance de ne pas se laisser enfermer dans des aberrations mentales. Se méfier de ce dont on a peur autant que ce dont on a pas peur. exemple ici: ma "peur" d'être "trop bas" m'a poussé à poser en urgence au (gros) risque de me crasher. Comprendre où est (réellement) la marge m'aurait permis de poursuivre le vol, de raccrocher, et très certainement d'aller poser bien plus tard sur un grand terrain d’atterrissage officiel.
Certaines des décisions à prendre sont souvent "contre nature": il m'est souvent arrivé de me faire violence pour prendre une option qui ne donne pas du tout envie à priori et qui est pourtant la meilleure à prendre.

Une "image": à pieds pour passer d'un toit à l'autre entre 2 immeubles situés à 2 metres l'un de l'autre (en imaginant qu'on ne peut pas descendre du premier immeuble) il y a la solution de sauter (très impressionnant et ne donne pas envie), ou de longer une corniche très étroite entre les deux bâtiments au risque de faire un mauvais pas ou de mettre le pieds sur quelquechose de glissant.

On sait quelquefois en bien l'analysant laquelle des solutions est la meilleure mais sans arriver à faire tomber la barrière psychologique qui permettrait pourtant de prendre moins de risque. Alors: tant pis: on galère, on prend plus de risque, mais comme on reste dans notre "zone de confort" on préfère souvent cette solution.

Une fois que j'ai compris une de ces situations (quelquefois en discutant avec un pilote quelquesoit son niveau), je m'efforce déjà mentalement de me persuader que, vu que c'est la meilleure solution, je dois tout faire pour que ça fasse parti de ma zone de confort.
Ensuite en l'air, j'essaye de mettre toutes mes chances pour que le scénario envisagé ne dégénère pas: je commence par un cas le plus facile possible pour me sentir à l'aise et bien comprendre la situation. Une fois fait ça m'encourage beaucoup, pas à pas, à faire tomber la barrière psychologique.

Pour le vol de plaine, il faut vraiment voler à Rustrel (avec un léger SO), le vol "Rustrel-Banon" est vraiment très facile avec du SO et c'est un vol de plaine.
Il peut même être prolongé "facilement" si les plafonds sont corrects.

Pour le vol en grappe, certains diront (c'est une excuse): oui mais moi non, je n'ai pas cette facilité, ou encore: mais moi j'ai peur en grappe,etc...
Et là encore ce n'est qu'une question de zone de confort: il faut vraiment se faire violence en y allant (prudemment et progressivement bien sûr), et lorsque pour la première fois on est dans une grosse grappe (pour ceux qui ne l'ont peut-être pas fait): la tension du moment et la découverte d'une situation finalement très facile mélangée à la situation grandiose d'un ballet de centaines de voiles s'enroulant en autant de pétales sur des kilomètres de hauteur... rend le moment vraiment magique et inoubliable. Une fois de plus: c'est bien plus facile que de voler à 15 en même temps et au même niveau à Ceillac.
Généralement il y a rarement plus de deux ou trois pilotes au même niveau dans les "petites grappes", quelques fois un peu plus sur les très grosses grappes mais il n'y a vraiment aucune difficulté. Au contraire: il suffit de "suivre" et du coup on monte "tout seul" jusqu'au plaf. ;-)

Pour le partage, je suis intimement persuadé que la clé pour progresser est justement les discussions au déco et attérro.
Autant je peux être assez réservé dans la vie, autant je suis je crois assez ouvert et à l'écoute voire bavard en mode "parapente".

J'ai beaucoup appris sur une banquette de navette ou au deco ou atterro, quelque soit le pilote.

Ca me fait vraiment plaisir l'histoire des mitaines.

C'est Xavier Leblanc (ancien du club de Signes) qui m'en avait parlé à l'attérro de Moustiers après un beau vol alors que j'avais froid aux mains, il m'a montré que ses mains étaient moites car il avait eu un peu trop chaud (!!!). La semaine suivante j'avais adopté les mitaines rabattables en moufles que j'ai depuis complété avec des sous-gants été comme hiver.

Xavier s'en est allé brutalement en 2015 alors qu'il travaillait avec sa femme Nathalie au Perou. Ils devaient revenir vivre dans leur maison à Signes...
J'avais fait un stage cross avec Nathalie, elle avait fini par arrêter le parapente qu'elle trouvait trop dangereux.
Elle avait très peur pour Xavier qui était pourtant tellement prudent et excellent pilote très expérimenté.

La suite a malheureusement donné raison à Nathalie.

Il me disait toujours en parlant de sites comme le Cap Sicié, ou même de St Vincent les forts : c'est sûr que ce sont de très beaux sites... Mais il y en a d'autres pas moins superbes et avec moins de pièges, donc je préfère limiter les risques...
Il avait bien raison.

J'arrêtes là ma "denisade" ;-)
Bises et bons vols.
Denis

PS: quand je disais "partir sur le plateau", je pensais plutôt à l'EST (en restant avant l'autoroute pour ne pas enfreindre la zone), ca peut permettre de faire le même vol mais bien plus aérien à priori.
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Denis Denis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sébastien WITZ
  • Portrait de Sébastien WITZ Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #4867 par Sébastien WITZ
Réponse de Sébastien WITZ sur le sujet 2018, c'est parti !
Merci, Denis


Encore une fois, c'est un bonheur de te lire. La partage de ton expérience est d'une grande utlilité dans la progression des pioupious dont je fais partie, et l'humilité avec laquelle tu le fais est vraiment appriciable :)

Concernant le vol, comme tu l'as vu, il n'y pas grand mérite, la crète depuis Puncho jusqu'à La Cresse offrant l'appui nécessaire au cheminement.
Par contre, les raisons pour lesquelles je me suis limité à cette petite ballade (que je connaissais déjà) sont les suivantes :
- je n'avais pas préparé plus. Donc je n'avais pas les zones aériennes en tête, ni dans le vario. Je n'avais pas non plus annalysé la topographie, ni les chemins possibles pour des cross plus longs. Cette raison est pour moi suffisante à elle seule pour rester dans les parages.
- l'aérologie était modeste. Le créneau à commencé tard, et à cette saison il finit tôt. Et a fortiori, les plafs était trop bas pour me sentir de partir. Donc, même si j'avais préparer des options plus ambitieuses, je serais quand même rester pas loin du bocal.

Après, ta remarque sur les départs vers l'Ouest et le Tarn m'interresse beaucoup.
Je m'étais plus focalisé sur les parcours vers le NO (le long de l A75, en direction de L Hospitalet). C'est une option super interressante, j'imagine en cas de tendance plein O.
Dans tous les cas, il y a des zones militaires à éviter, et des couloirs ou il vaut mieux ne pas se trouver s'ils sont activés. C'est des ballades qui ne s'improvisent pas, mais j'espère bien tester quelquechose à l'occasion ( fais signe si tu vas par labas :P)
Ce sera l'opportunité de goûter au vol de plaine, qui n'est pas du tout dans ma zone de confort !

Quant aux vols en grappe, il y a quelques mois, cela m'effrayait. Mais, depuis j'ai decouvert le plaisir de voler en (petit) groupe, de partager vraiment l'aventure avec ses copains, et aussi l'intérêt pragmatique dans la lecture de l'aérologie.
Je crois que c'est Bruce Goldsmith qui dit un truc du genre : "un pilote ou un petit groupe de pilotes font des tas, pas une grappe".
Aller faire un tour sur un site lors d'une manche parrait de plus en plus tentant ^^


PS: j'utilise toujours les mitaines/mouffles que tu m'avais conseillées, il y a quelques mois :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois - il y a 2 ans 8 mois #4857 par Denis Denis
Réponse de Denis Denis sur le sujet 2018, c'est parti !
Hey magnifique!!!! (ça me fait penser que je n'ai pas encore reconduit ma licence mais je vais le faire => pas encore repris mes vols).


Super ton vol, j'avais fait une fois ou deux l'aller sans arriver à faire le retour il y a quelques années et sans faire mieux depuis. Les autres fois il m'est arrivé de faire de superbes vols en tout petit local mais en compagnie de beaucoup de voiles: des traces minuscules mais des vols géants. ;-)
Pas sûr de savoir exactement pourquoi:
L'envie de faire un vol aérien plutôt que trop proche des crêtes , souvent la trop grosse chaleur qui ne donne pas envie de marcher en plein cagnard pour le retour, ou la fête qui tend les bras en bas...

Pour l'anecdote comme je suis allé assez souvent aux "Natural Games" et que ce festival a donné lieu à plusieurs reprises à des compétitions de 3 ou 4 jours, il n'était pas rare de voler avec un gros tas de voiles, dont une de mes premières fois avec une centaine de voiles dans la même grappe étalée sur plus de 2Kms d'altitude.
Un de mes plus beaux moments parapente.

Une autre fois plus recente j'ai eu la chance à nouveau de me retrouver dans une grappe un peu moins grande mais entouré de "guns" de la pré-coupe du monde de 2015 (la vidéo ci-après que j'avais déjà posté).

Comme à chaque fois je n'ai pourtant là encore pas fait de long vol en distance même s'ils étaient splendides.

Certains vols se sont soldés par un "plouf" inattendu (mais que j'ai plusieurs fois subit) au vu des conditions fumantes.
En 2015, une fois encore trop vite au sol, et une fois de plus très frustré de manquer une journée fumante. j'ai eu la "consolation" pour mon égo d'y retrouver un "cador" qui venait de poser tout de suite après son décollage sans arriver à se refaire (!).
Ce jour là j'avais pu parler aussi avec le DTE qui m'a confirmé ce que j'avais eu envie de faire un peu trop tardivement: partir sur le plateau.
Lorsque la brise se met en place en pleine saison (pas sur ce vol qui ne semble pas du tout contrarié et visiblement ça portait bien), il semble qu'il faut préférer rentrer beaucoup plus sur le plateau pour y chercher des thermiques: la vallée du Tarn se retrouve balayée par la brise et les thermiques peuvent s'y faire rares ou difficiles à exploiter.
Partir sur le plateau nous fait donc sortir du lit du Tarn et on retrouve alors des thermiques puissants et y sont bien moins cisaillés.
Je m'y suis souvent trouvé dans le passé sans ne savoir trop où aller, et c'est vrai qu'on s'enferme rapidement dans cette idée de suivre le relief alors qu'il semble qu'il faut plutôt s'en échapper et partir sur du vol de plaine sur le plateau. Enfin je ne l'ai jamais fait, mais j'espère bien le faire un de ces jours. ;-)
Bons vols.
Denis


Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Denis Denis.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sébastien WITZ

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sébastien WITZ
  • Portrait de Sébastien WITZ Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #4854 par Sébastien WITZ
Réponse de Sébastien WITZ sur le sujet 2018, c'est parti !
L'idée n'est pas de provoquer, ni de narguer ( enfin pas trop :bleh: )
Mais surtout :
- de partager
- de donner des idées pour nos futurs vols en groupe ( on est sensé aller a Millau le WE de l'Ascension :ppte: )
- de promouvoir l'utilisation de la CFD :voler: :voler: :voler:


Alors inutile de sortir l'artillerie lourde contre mon malheureux bout de chiffon :P

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #4853 par Eric Brisson
Réponse de Eric Brisson sur le sujet 2018, c'est parti !
Bravo

Le club va prendre des mesures pour éviter ce genre de provocation. Il parait que les drones ça peut être efficace pour faire descendre ce qui vole trop bien.

On l'aura un jour on l'aura :-)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gilles FACQUET

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sébastien WITZ
  • Portrait de Sébastien WITZ Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois #4852 par Sébastien WITZ
2018, c'est parti ! a été créé par Sébastien WITZ
Les prévisions semblaient plutot bonnes à Millau, avec de l'instabilité, et pas trop de vent, malgré un risque de couverture nuageuse.
Quant aux températures, mieux valait prevoir de sortir couvert, m'enfin on est en hiver non ? :P
Personne n'ayant osé affronter le petit -1 annoncé, c'est esseulé que je me dirige vers les Causses Noires.

Sur la route, Clermont de l'Héraut passé, l'espoir était au RDV avec un beau ciel bleu, et de belles promesses de jolies pompes, .... jusqu'à ce que je me rapproche de Millau, pour constater qu'un voile empéchait le soleil de rechauffer les pentes.
A 14H30 le leger vent de NO aidant, les rayons salvateurs irradient enfin la vallée, et l'activité thermique ne tarde pas à montrer signe de vie au déco de Brunas.

Feu !

C'est parti pour une petite ballade tout en douceur, en compagnie de quelques autres parapentistes, et des vautours, plus nombreux eux, et toujours aussi paisibles.
Une pompe me permet tout de suite de transiter vers Puncho, puis le cheminement vers La Cresse se fait sans soucis, il n'aurait même pas été nécessaire d'enrouler, idem pour le retour a Puncho.
La fin de la ballade, et le posé à côté de la voiture à Brunas tombait à pic, car l'activité se calme fortement, les plus gourmands n'auront qu'à se poser en bas :P

Ainsi commence l'année 2018 CFD, avec un petit tour de 25km :
https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20230248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Facebook feed

-- ou Connectez vous avec :

Forum : Sujets Récents

Plus de sujets »

Challenge : Résultats provisoires 2019-2020

 
Aller au haut