La fête du club 2019

  • Denis
  • Portrait de Denis
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 1 mois - il y a 3 ans 1 mois #4916 par Denis
Réponse de Denis sur le sujet La fête du club 2019
Je ne pouvais ni voler ni venir mais ce compte rendu fait chaud au cœur merci :oops: :) :cheers3:

Et super la vidéo
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par Denis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles FACQUET
  • Portrait de Gilles FACQUET Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Platinum Boarder
Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #4915 par Gilles FACQUET
Réponse de Gilles FACQUET sur le sujet La fête du club 2019
Ce samedi 21 avril après JC, Jean Claude Lessoveur, c’était le premier véritable week-end de beau temps en Provence, avec des conditions favorables à la pratique de notre activité. Nous avons été gâtés par une nature aussi luxuriante que pollinifère. Comme lors de la précédente édition, les allergies en plus !

Pour vous dire à quel point les conditions étaient favorables : Guy n’étant pas venu brasser du vent, il avait préféré aller voir d’autres clowns s’ébattre sur gazon vert plutôt que dans les airs, aucune turbulence, n’était prévue sur le massif. De conditions aux petits mâles je vous dis !

De leurs côtés, Philippe Marmonnier, Serge et Raoul et leurs groupies s’étaient positionnés sur les lieux depuis 6h du matin. Histoire d’avoir une place au premier rang du spectacle sous le grand chapiteau. Vers 15h30, en compagnie de la famille de notre ami disparu Robert Terret, nous avons érigé une manche à air king-size, aussitôt baptisée à son nom en son souvenir. Comme l’avait demandé Robert lors de la dernière réunion à laquelle il avait participé, nous l’avons choisie fort grande et bien visible. Un beau moment d’émotion et de souvenir.

La compétition allait pouvoir commencer. Les pilotes et la famille de notre ami sont tous montés de concert au décollage. Aussitôt arrivée, Julie Marmonnier prenait les choses en main : elle imposait de tomber le T-shirt pour un concours de musculature à tous ceux qui souhaitaient prendre un peu de repos sur le banc à l’ombre avant de s’élancer dans les airs. Les photos de Manu en témoignent de cette scène de demi-nu. Même le Glaude habituellement si prompt à tomber le maillot pour mettre en valeur son torse velu a tenté en vain de protester, mais ce fut peine perdue. Julie est restée inflexible. Torse-poil les musclés !

Le Piaf qui nous avait précédés, après avoir fièrement déclaré ses ambitions de partir en cross jusqu’à « au moins St Remy si ce n’est pas le Pont du Gard », est en train de se poser sous nos yeux. Il est temps pour, le bi-place piloté de main de maître par Philippe et navigué par Manu de s’élance en tête du troupeau pour un vol déclaré de 30’, et qui durera 30’ & 03’’. Les p’tits joueurs ! Même pas déguisés qu’ils sont ! C’est bien leur tenue de clown habituelle qui leur donne cet air louche que nous leur connaissons. Il parait qu’ils auraient déclamés une poésie à la belle… Cela devait être tellement indécent ce que Manu avait à dire, qu’il l’aura certainement susurré à l’oreille de Julie, parce que, moi, j’ai rien entendu ! D’un autre côté, avec mon casque sous ma capuche de Licorne et une surdité précoce…

Pour ce qui me concerne, je suai déjà sang et eau dans mon baby gros de Licorne en Piloupilou rose sous ce brulant soleil de printemps. Mais peu importe, la Licorne, c’est très tendance, dixit Beyonce aux derniers Grammy Award. Alors je suis « dans l’move » et j’assume !

Du coup, les yeux aveuglés de transpiration, je ne vois pas une fine suspente qui fait une boucle autour du guide de la drisse de frein gauche. Gonflage de traviole, recentrage sur la queue de la Licorne en Pilou, et finalement un décollage avec un frein coincé dans le maillon d’une suspente. Il n’y a pas de quoi être fier. S’en suivent les deux premières minutes du vol en grosse tension pour : garder le cap, pas descendre faire le plouf, défaire le sac de nœuds tout en restant vigilant. Quand je vous disais que cela avait failli mal tourner !

J’ai ensuite pu m’adonner à mon exercice favori : déclamer des vers à une charmante jeune fille, lui faire ma déclaration toute en rime, dans une tenue des plus ridicules qui soit pour l’occasion… et devant un public toujours prompt à se moquer du râteau que j’allais immanquablement me prendre. Et ça n’a pas raté.

Dépité de cet échec, bien qu’ayant annoncé 1h17 de vol, j’en prendrais pour 2h…. trop honte de rentrer et d’affronter le déshonneur devant les parents de l’élue de mon cœur. Ce qui explique pourquoi j’ai préféré aller me poser discrètement dans les buissons, près de la bergerie et y brouter les Kékés durant encore une bonne demi-heure. Cela jusqu’à l’arrivée salvatrice du berger des Licornes en Pilou : le Glaude en personne.
Quelques autres volatiles plus ou moins bien identifiés et identifiables nous ont rapidement emboités le pas : un Edouard en bleu – façon sac poubelle, un Clown Steve, un judoka, un dinosaure, Serge si parfaitement déguisé en lui-même qu’on en peinait à le reconnaitre, que personne n’avait reconnu en raison d’une casquette neuve… Et j’en oublie probablement plein d’autres, puisque qu’on a compté pas moins d’une vingtaine de voiles à la fois étalées en plusieurs étages au-dessus du massif.

Nous avons tous largement profité des conditions exceptionnelles de vol avec un plaf à plus de 800m, des passages de petits avions de tourisme sous nos pied, et des enroulades en compagnies de superbes rapaces ou grands échassiers de passage. Nombreux sont ceux qui se sont posé qu’en toute fin de journée, attirés par l’odeur des amuse-gueules et les rires qui ont accompagnés l’apéritif.

C’est sans surprise que Philippe M. est couronné pilote de l’année IAVL 2018 par la majorité des juges, qui, rappelons-le, sont au nombre de quatre, dont sa femme et sa fille, sa belle-mère n’ayant pas été en mesure de venir. A son crédit tout de même : un superbe décollage en biplace, une durée de vol respectée à 3’’ près, et plusieurs atterrissages de haute précision. Difficile de lutter. Tout comme il était difficile à l’heure de l’apéro, de lutter contre les aubergines marinnées de Martine. :heart :heart :heart
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Denis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #4914 par Vincent Montante
Réponse de Vincent Montante sur le sujet La fête du club 2019
merci pour ce tres beau reportage

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gilles FACQUET
  • Portrait de Gilles FACQUET Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Platinum Boarder
Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #4913 par Gilles FACQUET
La fête du club 2019 a été créé par Gilles FACQUET
Bonjour à Tous,

Le premier jet d'images et vidéos pour notre grandiose événement annuel.

Une production commune de Stef et Manu

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Denis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Facebook feed

-- ou Connectez vous avec :

Forum : Sujets Récents

Plus de sujets »

Challenge : Résultats provisoires 2020-2021

 
Aller au haut